À propos

Contexte

Lors du sommet de 2007 à Heiligendamm, le G8 a approuvé la création d’un fonds d’investissement pour la promotion des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) en Afrique subsaharienne. La KfW (Banque allemande de développement), soutenue par le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), a développé et mis en place cette initiative en étroite collaboration avec les institutions financières de développement, les institutions financières internationales et les gouvernements donateurs.

Le Regional MSME Investment Fund for Sub-Saharan Africa S.A., SICAV-SIF (REGMIFA) a été lancé le 5 mai 2010 sous la forme d’une société d’investissement à capital variable et d’un fonds d’investissement spécialisé (SICAV-SIF) selon la loi luxembourgeoise. Il s’agit d’un fonds multicouche structuré pour attirer les investisseurs publics et privés, qui cherchent à promouvoir l’impact et assurer la croissance d’un portefeuille financièrement viable assorti d’un risque bien géré.

Le mécanisme d’assistance technique a été créé en tant qu’entité indépendante du Fonds et a été structuré sous la forme d’un accord fiduciaire de droit luxembourgeois en juillet 2010. Le mécanisme d’assistance technique offre aux institutions de prêt de REGMIFA divers services de renforcement des capacités afin d’améliorer leurs processus internes ou de développer davantage leur offre de services aux MPME.

Symbiotics, une société de gestion d’actifs basée à Genève et spécialisée dans l’investissement à impact, agit à la fois comme gestionnaire d’investissement et comme gestionnaire du mécanisme d’assistance technique de REGMIFA.

M. Livinus Umeh, 
Producteur d’huile moteur, Nigéria

Mission

La mission de REGMIFA est d’établir un partenariat public-privé unique entre donateurs, institutions de financement du développement et institutions financières internationales, investisseurs privés et parties prenantes africaines, afin de favoriser le développement économique et la prospérité en Afrique subsaharienne. Pour ce faire, REGMIFA fournit un financement à des institutions de prêt partenaires qualifiées au service des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) locales.

Dans la poursuite de ses objectifs de développement, le Fonds respectera les principes de durabilité et d’additionnalité, en alliant son mandat public et son orientation vers les marchés financiers.

Mme Faith Wanjiru Muthike,
Agricultrice, Kenya

Approche en matière d’investissement

REGMIFA est un fonds d’emprunt privé axé sur le refinancement des institutions de microfinance réglementées et non réglementées, des banques commerciales locales et d’autres institutions financières, qui sont établies dans les pays d’Afrique subsaharienne et qui servent les micro, petites et moyennes entreprises (MPME).

REGMIFA offre principalement des prêts de premier rang à long terme, des dettes subordonnées et des dépôts à terme, en monnaie locale ou en USD. Le Fonds vise à constituer un portefeuille diversifié et équilibré, dans lequel les petites et moyennes institutions financières représentent la partie essentielle de la clientèle.

Les MPME constituent l’épine dorsale de nombreuses économies, agissant comme des moteurs de croissance et de génération de revenus. Aujourd’hui, l’accès au financement reste de loin le principal obstacle à la croissance des MPME, en particulier sur les marchés à faibles et moyens revenus. Pour participer au développement économique de leurs marchés et, par conséquent, offrir des possibilités de revenus à leurs dirigeants et employés, les MPME doivent bénéficier d’un meilleur accès au financement.

REGMIFA vise à lever ces obstacles et à débloquer le potentiel de croissance des MPME en Afrique subsaharienne.

Mme Amina Diop,
Vendeuse d’huile d’arachide, Sénégal

Objectifs de développement durable ciblés par REGMIFA :